La consolante d’ Anna Gavalda

Posté le 26 mai 2008

Résumé du livre

‘Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d’une femme qu’il a connue quand il était enfant, et adolescent.

‘Il déchire la lettre et la jette dans la poubelle de la cuisine. Quand il relève son pied de la pédale et que le couvercle retombe, clac, il a l’impression d’avoir refermé, à temps, une espèce de boîte de Pandore, et, puisqu’il est devant l’évier, s’asperge le visage en gémissant.

Retourne ensuite vers les autres. Vers la vie. Se sent déjà mieux.  Allez… C’est fini. C’est fini, tu comprends ?’ Le problème, c’est que non, il ne comprend pas. Et il n’y retourne pas, vers la vie.  Il perd l’appétit, le sommeil, abandonne plans et projets et va essayer de comprendre pourquoi tout se fissure en lui. Et autour de lui.

Commence alors un long travail de deuil au bout duquel il est obligé de se rendre à l’évidence : l’échelle de cette vie-ci est illisible et il faut tout rebâtir.

Anna Gavalda

Toujours tres beau et tres agreable à lire ce qu écrit cette auteure, j ai trouvé des differences danss le style d ecriture, des longueurs, mais la derniere partie enlève tous ces sensations de pesanteur des debuts. Une description si humaine et profonde des personnages, tout en sentiments sans sentimentalisme ;-) Encore un chouette bouquin à lire :-)

                             cherrytrees.jpg

2 commentaires pour « La consolante d’ Anna Gavalda »

  1.  
    22 novembre, 2008 | 9:53
     

    T’en auras d’autres livres à nous présenter Toinette ?

  2.  
    21 septembre, 2009 | 21:39
     

    il y a 2 semaines que je viens de finir ce livre et je découvre ton blog par l’intermédiaire d’Elf
    bonne soirée

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

Laisser un commentaire